Rechercher
  • Francois Beauxis-Aussalet

ENTRETIEN AVEC ALBANE DE LABARTHE

Dernière mise à jour : 23 nov. 2021

A L'OCCASION DE SON EXPOSITION DE JANVIER 2021 A BIARRITZ

Albane de Labarthe à Résidence galerie en janvier 2021

Bonjour Albane, vous avez exposé à Résidence Galerie à Biarritz plusieurs de vos toiles récentes : pouvez-vous nous parler de votre façon de peindre et des techniques que vous employez ?


HASARD 2020 Technique mixte 100 x 73 cm

Alors je vais commencer avec cette toile qui s'appelle HASARD. Ça me permet de parler un petit peu de la technique que j'utilise fréquemment pour peindre. A savoir que j'ai vraiment une relation assez étroite avec la peinture mais aussi avec la danse que j'ai dans mon quotidien puisque je donne des cours de danse et que je fais des ateliers de danse pour

gagner ma vie - et donc c'est vrai que la peinture et la danse c'est vraiment quelque chose de très parallèle qui m'inspire beaucoup et qui pour moi a des liens assez serrés.

Donc comme mes toiles sont très en lien avec le mouvement, je l'exprime de façon assez concrète c'est à dire je fais toujours des fonds avec les mains. Je vais aller chercher une teinte que je barbouille sur les mains et puis je vais faire une sorte de danse avec les mains qui va me permettre de déjà construire une espèce de fond abstrait et de court-circuiter l'angoisse de la page blanche qui existe aussi chez les peintres et qui est assez impressionnante, ce qui me permet de sauter vite ce pas là ! Quand je trouve une espèce d'atmosphère ou des accords colorés ou que je vois une forme, je m'arrête et, à ce moment-là, je mets tout au point avec les pinceaux et les couteaux qui sont mes outils de prédilection. A savoir qui y a toujours à la fois du pinceau et du couteau, il n'y a aucune toile qui n'ont pas ces deux apports.


Pourquoi ce titre HASARD ?


Cette toile je l'ai appelée HASARD parce que c'est vraiment tout mon plaisir de peindre et de jouer justement avec le hasard, de jouer avec cette façon très hasardeuse de poser les couleurs et puis, tout d'un coup, de voir un personnage apparaître, de voir deux teintes se mélanger parce que j'aurais fait tel mouvement avec les mains...J'aime vraiment ce dialogue, même si c'est très compliqué de jouer avec cette incertitude, mais c'est quelque chose qui me plaît énormément et qui me permet beaucoup de spontanéité


LA TEMPETE 2020 Technique mixte 80 x 65 cm

Est-ce que vous avez un support musical quand vous travaillez?


Il y a toujours un support musical. J’expose cette autre toile LA TEMPETE que j'ai assez ciblée sur la musique. Je travaille toujours avec de la musique ou avec des documentaires audio ou la radio et, en réalité, je me déconcentre volontairement pour rester justement spontanée. J’essaie d'avoir une attention autre que celle que je vais avoir sur ma toile qui est une attention assez instinctive. Je ne vais pas réfléchir très fort à une composition, c'est plus de sentir une globalité et d’arriver à composer avec cette chose là et pour ça j'ai besoin de me déconcentrer, de court-circuiter un peu mon

cerveau, pour que ce soit plus simple.





Propos recueillis le 19 janvier 2021

Copyright Albane de Labarthe et François Beauxis-Aussalet


RESIDENCE Galerie : www.residence.gallery

contact@residence.gallery

tel. : 0630929078


Site de l'artiste : https://www.albanedela.com/


Video Youtube https://youtu.be/QpY6LTWKkVk










115 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout