Biarritz : une résidence pour rencontrer les artistes

  Lecture 2 min

Accueil Pyrénées-Atlantiques Biarritz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’artiste biarrote Marine Bonzom expose à la Résidence Galerie de François Beauxis-Aussalet jusqu’au 6 avril

© Crédit photo : Victor Gascouat

Par Victor Gascouat - bayonne@sudouest.fr
Publié le 22/03/2021 à 15h11

   

François Beauxis-Aussalet a ouvert une galerie d’art, qui sert également de résidence d’artistes chez lui. Une occasion unique pour le public de profiter d’expositions en comité très restreint.

C’est l’un des derniers endroits où vous pourrez assister à une exposition. Au numéro 1 de la rue Gambetta, François Beauxis-Aussalet a ouvert en janvier dernier la Résidence Galerie, pour permettre à l’art de vivre, malgré la crise sanitaire. « Le fait que l’on soit dans mon appartement permet aux artistes d’exposer leurs œuvres et même de rencontrer le public dans un cadre bien définit », dépeint ce collectionneur, ancien chef d’entreprise dans l’industrie automobile, notamment.

Dans le salon de François Beauxis-Aussalet, de premières œuvres de sa collection personnelle introduisent la visite. Aux murs, des tableaux d’Albane de Labarthe ou encore du peintre israélien Ruben Cukier. « Je souhaite faire de la place aux artistes qui me plaisent, avant tout, livre le propriétaire des lieux. Les prix des productions varient de 650 € à 3 500 €. »

Galerie d’art et chambre d’hôte

Une fois cette première pièce passée, tournez à droite et ouvrez la deuxième porte pour découvrir la salle d’exposition de la résidence. Jusqu’au 6 avril, vous y découvrirez la collection « Tropismes », de l’artiste biarrote Marine Bonzom. Des peintures sur toile abstraites, qui révèlent des paysages océaniques bleutés ou des décors volcaniques. « Mon travail s’inspire profondément de la nature, le but est de rendre quelque chose de très vivant, pour que chacun ressente quelque chose en le voyant », sourit-elle.

L’entrée est gratuite pour le public, qui doit porter un masque et se servir du gel hydroalcoolique

Chaque exposition dure quatre à cinq semaines. Parmi les quatre artistes programmés pour les mois à venir, certains arrivent de loin. Pour accueillir ceux qui le souhaitent, l’appartement, situé au sixième étage d’un immeuble, dispose d’une chambre d’hôtes, décorée de tableaux de Chloé Kelly Miller. « En général, ils aiment bien prendre le petit-déjeuner sur la terrasse. La vue sur le phare et l’océan est imprenable », s’amuse François Beauxis-Aussalet.

Une opportunité pour les artistes

Pour visiter ce lieu atypique, il est impératif de prendre rendez-vous sur le site internet de la résidence. Les personnes peuvent se présenter par deux maximum et pour une durée de 45 minutes. « Lors de l’exposition précédente, 33 visiteurs se sont inscrits et nous avons même vendu une œuvre, d’un montant de 1 300 € », se réjouit François Beauxis-Aussalet. L’entrée est gratuite pour le public, qui doit porter un masque et se servir du gel hydroalcoolique proposé à l’entrée.

Tous les samedis, entre onze heures et dix-sept heures, les personnes inscrites peuvent rencontrer l’artiste sur place pour échanger au sujet des œuvres. Un cadre original, qui plaît à la peintre Marine Bonzom, privée d’expositions depuis plus d’un an. « C’est une opportunité exceptionnelle en ce moment, clame la jeune femme de 33 ans. Nous bénéficions de plus de temps pour échanger avec le public, en petit comité, qu’au cours d’événements plus classiques. »

Un lieu hybride, ouvert « par amour de l’art ». François Beauxis-Aussalet assure toucher une commission trois fois inférieure à celles des autres galeries, afin d’inciter les artistes à venir présenter leurs œuvres dans sa résidence.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

LES SUJETS ASSOCIÉS

Biarritz Abonnés : Art de vivre Culture Pyrénées-Atlantiques Communes Premium Bayonne

   

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

art.jpg